TEMPÉRATURES EXTRÊMES

Présentation


Les températures extrêmes

Le Code du travail aborde ce sujet, mais d’une manière très vague et sans indiquer de valeur de température. Il est vrai qu’il s’agit là d’une donnée que l’on ne maîtrise pas toujours (voir, par exemple, la canicule de 2006) et dont les effets varient selon les conditions de travail (à l’extérieur ou à l’intérieur d’un bâtiment, assis ou nécessitant des mouvements du corps, etc.). Mais il y a des postes de travail qui s’exécutent sous de fortes chaleurs (verrerie, sidérurgie, restauration) et d’autres dans des milieux très froids (industries alimentaires du surgelé). Sans compter les métiers soumis aux aléas climatiques (bâtiment, travail off shore). Pour effectuer le recensement, il faudra donc déterminer au préalable ce qui constitue « une température extrême », compte tenu des caractéristiques des métiers concernés.

Lire la suite...

c) Températures extrêmes

Action ou situation

Température inférieure ou égale à 5 degrés Celsius ou au moins égale à 30 degrés Celsius : 900 heures/an minimum

AUSSI CHEZ CPTO AIX


Vous souhaitez obtenir plus d'informations ?

COOKIES
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos besoins.
Pour en savoir plus sur les cookies.